Estampes modernes japonaises
1910-1960

Du 3 mars – 22 mai 2016

Cette exposition présente une sélection de l’importante collection d’estampes japonaises modernes, Nihon no Hanga, à Amsterdam. Entre les années 1910 et 1960, deux courants majeurs se sont développés au Japon dans le monde de la gravure, le shin-hanga (« nouvelle estampe ») et le sôsaku-hanga (« estampe créative »). Issus de l’ukiyoe traditionnel des XVIIIe et XIXe siècles, ces mouvements illustrent les thèmes classiques – la beauté féminine, les acteurs, les paysages et les vues urbaines – sous un éclairage résolument moderne, en incorporant des techniques et des principes inspirés de la gravure occidentale.

L’exposition sera organisée en deux parties, avec un changement complet d’œuvres le 11 avril. Dans la première partie, le mouvement shin-hanga est représenté notamment par les superbes portraits féminins de Hashiguchi Goyô (1881-1921) et Torii Kotondo (1900-1976), les paysages de Kawase Hasui (1883-1957) et Yoshida Hiroshi (1876-1950), ainsi que les impressionnants portraits d’acteurs de Natori Shunsen (1896-1960). La seconde partie illustrera l’extraordinaire diversité stylistique des artistes de sôsaku-hanga, avec, entre autres, l’un des initiateurs du mouvement Yamamoto Kanae (1882-1946), l’incontournable Onchi Kôshirô (1890-1955), considéré comme la figure la plus influente, ou encore Takehisa Yumeji (1884-1934) et Sekino Jun’ichirô (1914-1988).

Un catalogue en anglais accompagne l’exposition.