Baur

Tomita Kumasaku

Tomita Kumasaku (1872-1953), fils d’un brasseur de saké de la préfecture de Hyôgo, est envoyé en 1897 en Angleterre par la maison commerciale japonaise qui l’emploie. En 1903, bien que n’ayant pas de liens directs avec l’art ancien, Tomita est engagé par la société Yamanaka & Co, célèbre marchand d’art d’Osaka, pour sa succursale de Londres, qu’il dirigera par la suite jusqu’en 1922, date à laquelle il rentre au Japon et s’installe à Kyôto.

Pendant ces années chez Yamanaka & Co., Tomita a laissé des marques tangibles de son activité. Il fut l’un des commissaires de la grande exposition d’art japonais organisée par la Croix-Rouge anglaise en 1915 et co-rédacteur de son catalogue. Il a très vraisemblablement participé à la constitution des grandes collections de céramique orientale de la Londres du début du XXe siècle et à l’intérêt croissant pour ce domaine artistique renforcé en 1921 par la fondation de l’Oriental Ceramic Society de Londres.

C’est à la demande de T. B. Blow, le marchand anglais qui conseillait à cette époque Alfred Baur dans sa collection d’art oriental, que Tomita Kumasaku rencontre les époux Baur lors de leur voyage au Japon en 1924, afin de les guider dans leur découverte de son pays. A partir de cette première rencontre, la confiance entre les deux hommes ne cessera de croître, et c’est ensemble qu’ils vont constituer les collections telles que nous les connaissons aujourd’hui.